Investissement locatif : louer nu ou meublé ?


Vous voilà propriétaire d’un bien immobilier et vous n’avez qu’une hâte : atteindre un taux de remplissage élevé pour un rendement locatif maximum ! Avant toute précipitation, il est préférable de bien analyser son projet et les options qui s’offrent à vous.

Vous hésitez entre 2 typologies de location : la location nue/vide et la location meublée. Mais laquelle choisir ? Pour vous aider à vous décider, vous trouverez dans cet article LOKKAP les avantages et inconvénients de chacune d’entre elles.



location-nue-location-meublee

Lorsque l’on parle d’investissement locatif, on parle forcément de rentabilité et donc de rendement : objectif premier de tout bailleur. Le choix entre une location nue et meublée revient donc à se poser la question suivante : quelle option m’apporte le meilleur rendement tout en m’assurant la plus grande marge de sécurité. Pour répondre à cette question, il est primordial d’analyser les spécificités de votre bien en fonction de vos objectifs.


Les spécificités de votre bien

Pour vous aider à prendre une décision entre une location nue et meublée, nous vous invitons à croiser différentes données, comme par exemple :

  • La superficie (studio, T1, T2, …)

  • La position géographique (centre-ville, périphérie, campagne, …)

  • Les profils des potentiels locataires (étudiants, jeunes actifs, retraités, …)

Cas n°1 : Il sera par exemple plus facile de mettre un studio en location meublée dans une ville universitaire ou un quartier d’affaires concentrant des profils à mobilité ; ces derniers étant généralement à la recherche d’une location « prête à vire ». Cas N°2 : À contrario, il sera plus difficile de mettre une grande superficie meublée (> T3) en location dans un lieu rural concentrant des profils, le plus souvent, « sédentaire » ; ces derniers étant généralement à la recherche d’une location à longue durée, à travers un pied-à-terre personnalisable. Bien entendu, ces deux cas de figure ne font pas foi car ils peuvent varier en fonction de critères complémentaires (démographie, prix du marché, vie de quartier = attractivité, …). De plus il existe de nombreuses autres configurations et nous vous conseillons de prendre contact avec nos experts pour bien orienter votre choix.

Les spécificités de votre bien


Concernant les grandes tendances, la location meublée apporte souvent de meilleurs résultats en matière de rentabilité que les locations nues. En effet, la fiscalité est bien plus avantageuse et les loyers plus élevés. À ce sujet nous vous invitons à contacter notre partenaire INELYS EXPERTISE, spécialiste de la gestion fiscale des loueurs en meublé, ou encore de consulter leur blog dédié au LMNP, comme cet article : De la location « nue » à la location meublée : Pourquoi et comment ?


Cela étant dit, nous pourrions penser que le débat est clos. Cependant, malgré l’intérêt justifié qu’elle suscite, la location meublée comporte des points de vigilance à commencer par l’investissement initial en matière de mobilier (obligatoire) : Table, luminaires, réfrigérateur, literie avec couette ou couverture, sièges, four ou un four à micro-onde, étagères de rangement, plaques de cuisson, matériel d’entretien ménager, volets ou rideaux de chambres, congélateur, ustensiles de cuisine, vaisselle, …

En plus de cette première contrainte, un bien meublé est plus souvent sujet aux changements de locataires, notamment en raison de la nature du bail (1 an minimum contre 3 ans pour une location nue) ou encore en raison de la durée de préavis des locataires (1 mois contre 3 mois pour une location nue). Ces changements de locataires plus fréquents induisent donc non seulement un entretien de mobilier en plus de l’achat mais également un risque de vacance locative plus élevé.


Si vous souhaitez louer meublé en courte durée, il faut aussi être vigilant sur 2 points : certains règlements de copropriété n’autorisent pas la location de courte durée et dans les communes de plus 200 000 habitants, il est nécessaire de faire une demande préalable en mairie afin de débuter une activité de loueur en meublé de courte durée.

Vous l’aurez compris, les contraintes sont plus nombreuses pour une location meublée mais elles apportent de réelles économies d’impôts et un meilleur rendement locatif. Vous hésitez encore de louer votre bien nu ou meublé ? Vous souhaitez plus de renseignements à ce sujet ? Nos experts se tiennent à votre disposition pour vous donner davantage de conseils ! Contactez-nous : Valérie Chipier – valerie.chipier@lokkap.com - 06 12 06 26 90